La psychologie au service des cabinets de recrutement avec les tests de recrutement

Afin de sélectionner les meilleurs candidats lors d’un recrutement, il est de coutume de leur faire passer différents types de tests. Ici, le but est de déterminer l’aptitude des candidats à s’adapter au futur environnement de travail. Voilà pourquoi la psychologique est devenue un outil important pour les recruteurs.

À la découverte de chaque candidat

Au moment de postuler, les candidats présentent déjà leurs compétences dans leur curriculum vitae, certes. Mais ce n’est pas toujours suffisant pour les recruteurs. En effet, un poste ne se résume pas forcément aux compétences. Alors, pour que le recruteur puisse recueillir plus de renseignements à propos de chaque postulant, le recours au test psychologique est primordial.

Les tests psychologiques sont élaborés dans le cadre du poste et selon le profil de chaque prétendant (Vous pouvez en savoir plus en contactant le cabinet Equilibres-RH). Il s’agit donc d’un simple instrument qui aide le recruteur à prendre la meilleure décision selon l’aptitude du futur collaborant.

Les tests psychologiques dans un recrutement

Il est possible de recourir à différentes sortes de tests psychologiques pour chaque poste. En France, ces tests de recrutement sont édités par les EAP et l’ECPA. Ces examens ont été spécifiquement conçus pour ajouter un éclairage avant l’embauche. Il s’agit notamment de psychologie de travail, de test de personnalité et de comportement.

Ici, nous pouvons distinguer :

  • Les tests d’aptitudes professionnelles,
  • Les tests d’intelligence,
  • Les tests de personnalité,
  • La graphologie,
  • Les tests emploi, etc.

Pourquoi le test psychologique est-il si important ?

Souvent, pour acquérir un poste, les candidats sont prêts à tout. Et ils peuvent écrire n’importe quoi dans leur CV. Voilà pourquoi il est important d’utiliser un système non discriminatif pour les sélectionner. Il est important de noter que le recruteur doit disposer d’une habileté spécifique pour pouvoir maîtriser les codes définis par les éditeurs de test. En effet, puisque le test psychologique se déroule de façon naturelle, à base de dialogue, l’examinateur doit pouvoir en tirer une décision objective.

De nombreux éléments entrent en jeu au moment de faire passer un test psychologique. Et c’est à partir du comportement de chaque candidat que le recruteur puisse observer les qualités ainsi que les défauts du candidat.

Impact du test psychologique chez les candidats

Le postulant doit être mis au courant de la série de tests à laquelle il doit passer. Cela implique qu’il doit se préparer psychologiquement et physiquement pour rester naturel au moment de l’entretien. Les conditions et les consignes doivent être explicites pour ce candidat parce qu’il ne s’agit pas non plus d’un piège.

Par la suite, l’embaucheur se doit de lui communiquer le résultat du test. De cette manière, il pourra apprécier se remettre en question ou évoluer progressivement.

Comment faire face au test de psychologie en recrutement ?

L’objectif du test de psychologie en recrutement n’est pas de rechercher un candidat sans défaut. Bien au contraire, ce sont les points à rectifier chez chaque candidat qu’il faudra déterminer avant de le recruter. Certes, les qualités et les compétences sont essentielles, mais ce n’est pas toujours la base.

Généralement, dans un test psychologique, il n’y a pas une bonne ou une mauvaise réponse. Cela s’explique par le fait qu’il n’y a pas une bonne ou une mauvaise personnalité. Alors, lors d’un entretien avec un recruteur, il convient de rester soi-même, sans être obligé de toujours impressionner à chaque réponse. C’est ainsi qu’il pourra évaluer objectivement le candidat et prendre une meilleure décision.

Give a Comment