Occlusion intestinale : Quels sont les symptômes ?

L’occlusion intestinale est le blocage complet ou partiel de l’intestin. À cause de ce blocage, le transit normal des matières fécales et des gaz ne se déroule pas très bien, car il peut survenir autant au niveau du colon que de l’intestin grêle. Un adulte et un enfant peuvent souffrir d’occlusion intestinale. Pour être sûr que vous souffrez vraiment d’occlusion intestinale, il est important de connaître ses symptômes.

Les douleurs abdominales

Le principal symptôme de l’occlusion intestinale chez l’enfant et l’adulte est les douleurs abdominales brutales. C’est un symptôme très fréquent même pour des maux anodins, c’est pourquoi il est important de bien vérifier que ce n’est pas une douleur passagère causée par du stress, les règles ou autres maladies. Dans le cas d’une occlusion intestinale, la douleur abdominale peut survenir pendant plus de 24 heures accompagnées d’un gonflement de l’abdomen, de fièvre ou encore d’une déshydratation. Il arrive également que la douleur soit progressive et ressemble à s’y méprendre à une colique. Tout dépend du type d’occlusion intestinale dont vous souffrez. Si vous présentez un ou plusieurs de ces symptômes, nous vous conseillons de consulter le plus vite votre médecin afin qu’il puisse vous examiner pour établir un diagnostic adapté. Et ainsi vous permettre de recevoir dans les plus brefs délais le traitement adapté à votre maladie.

L’arrêt des selles et des gaz

Comme l’occlusion intestinale bloque le transit normal des gaz et des matières fécales, il est normal que vous n’émettiez plus de gaz et de selle. Il est cependant courant qu’à cause du stress ou d’un régime alimentaire peu équilibré, une situation de constipation passagère s’installe. Il est donc important de bien vérifier que c’est une constipation passagère dont vous souffrez et non l’arrêt total des gaz et des selles.  Mais si après avoir bu beaucoup d’eau et changé votre régime alimentaire, la situation ne s’améliore pas. Ou si elle change, mais que vous constatiez la présence de sang dans vos selles, il est conseillé de consulter immédiatement votre médecin. Il effectuera ainsi les analyses et les examens nécessaires pour déterminer si vous souffrez réellement d’occlusion intestinale ou d’une autre forme de maladie grave. Il pourra ainsi vous prescrire les traitements adéquats pour régler votre problème.

Les vomissements

Vomir est également un signe d’occlusion intestinale. Car votre transit normal des matières fécales est bloqué, il est possible que vous vomissiez souvent. Cela s’explique souvent par le fait que vous soyez déshydraté ou que vous n’arrivez pas à évacuer les matières fécales de votre organisme. Certains états peuvent également être la cause de vos vomissements. Si vous êtes enceintes, il est possible que vous vomissiez souvent. De même que si vous ne buvez pas assez, vous risquez de vomir assez souvent. L’intoxication alimentaire peut également entraîner des vomissements. Si aucune de ces situations ne s’applique à vous, contactez immédiatement votre médecin. En évaluant votre état et en faisant des séries de tests, il pourra diagnostiquer exactement de quoi vous souffrez et de quel type d’occlusion intestinale vous présentez pour un traitement adéquat.

Give a Comment